Quel est le salaire d’un formateur AFPA ?

534
Partager :

L’AFPA est une agence française qui s’investit dans la formation professionnelle au service des entreprises, des régions et de l’État. Constituée en association, elle devient en 2017 un établissement public à caractère industriel et commercial. De ce fait, elle propose des formations professionnelles dirigées par des formateurs attitrés. Intéressons-nous justement dans cet article au salaire de ces formateurs. Quel est alors le salaire d’un formateur AFPA ?

Combien gagne un formateur AFPA ?

Le salaire d’un formateur AFPA varie selon la filière enseignée par ce dernier. Voici par exemple le salaire moyen annuel pour certains postes de formateurs chez AFPA :

A lire également : Comment devenir un professionnel de la PNL à Paris ?

  • Formateur (H/F) : 30 810 € environ ;
  • A voir aussi : Carte mentale : utilisation et avantages pour l'organisation des idées

  • Formateur Informatique (H/F) : 49 753 € environ ;
  • Formateur de Formation Professionnelle (H/F) : 35 631 € environ ;
  • Moniteur Educateur (H/F) : 30 827 € environ ;
  • Professeur de Langues étrangères (H/F) : 24 672 € environ.

Il faut noter que le salaire minimum d’un formateur AFPA peut varier selon la juridiction. Pour cela, il est préférable de prendre contact avec l’employeur afin d’avoir une idée des montants salariaux réels.

Qui sont les formateurs AFPA ?

Les formateurs AFPA sont des experts et des pédagogues. Ils aident les stagiaires à acquérir des compétences professionnelles qui leur seront utiles dans l’exercice de leur futur métier. Cela étant, ils ont pour tâche d’accompagner ces derniers durant tout le processus de formation. La particularité ces formateurs résident dans le fait qu’ils sont essentiellement formés selon le modèle pédagogique de l’Agence. En effet, ils transmettent uniquement des compétences professionnelles basées sur des savoirs pratiques que théoriques. Ils instruisent le geste professionnel ainsi que la culture d’entreprise.

Il existe chez AFPA trois niveaux d’exercice à savoir :

  • Le formateur ;
  • Le formateur expert ;
  • Le formateur-conseil.

Le nombre total de formateurs AFPA est de 3700. Provenant du monde de l’entreprise, ces formateurs sont des professionnels reconnus et rompus à la tâche. Ils disposent chacun d’une expérience de 5 ans au minimum dans leur secteur. Par ailleurs, en dehors des formateurs sédentaires, les AFPA bénéficient de formateurs itinérants et mobiles ainsi que des formateurs associés.

Comment devenir formateur AFPA ?

Pour devenir formateur à l’AFPA, vous devez disposer aussi bien de compétences techniques que de qualités pédagogiques. Ainsi, il faudra :

  • Avoir 5 ans d’expérience professionnelle au minimum ;
  • Avoir la maîtrise d’au moins un métier de son secteur professionnel ;
  • Avoir des atouts pédagogiques pour exercer votre titre le formateur.

Pour ce qui est du recrutement, l’AFPA :

  • Analyse votre CV ;
  • Évalue vos aptitudes pédagogiques, vos potentialités d’évolution et vos compétences techniques à travers des questionnaires, des tests et d’un entretien ;
  • Évalue vos compétences techniques à l’aide d’un ingénieur de formation.

Les avantages et les inconvénients du métier de formateur AFPA

Le métier de formateur à l’AFPA présente à la fois des avantages et des inconvénients que vous devez prendre en compte. Voici un aperçu des principaux éléments à considérer.

Parmi les avantages du métier figure une grande diversité dans les missions proposées. Effectivement, chaque session de formation peut représenter un nouveau défi avec son lot de thématiques et de publics différents. Cela permet donc aux formateurs de l’AFPA d’enrichir constamment leurs connaissances et compétences, tout en évitant la monotonie.

Le rôle de formateur offre aussi une réelle satisfaction personnelle. Participer activement à la transmission du savoir et contribuer ainsi à l’évolution professionnelle des apprenants peut être extrêmement gratifiant sur le plan personnel.

Travailler au sein de l’AFPA permet généralement d’accéder à une certaine stabilité professionnelle. L’institution propose souvent des contrats longue durée qui offrent une sécurité d’emploi non négligeable dans un contexte économique incertain.

Il faut souligner que cette profession demande beaucoup d’énergie et une grande disponibilité. Les journées peuvent être intenses entre les préparations pédagogiques, les sessions en présentiel ou encore le suivi individuel des apprenants.

Il faut noter que le métier s’exerce souvent en itinérance géographique puisque les formations sont dispensées sur différents sites répartis sur tout le territoire. Ce rythme de déplacement peut constituer un inconvénient pour certains formateurs qui préfèrent une stabilité géographique.

Il faut aussi mentionner que le métier de formateur à l’AFPA requiert des compétences d’adaptation et de gestion du groupe importantes. Effectivement, chaque session rassemble souvent des apprenants ayant des besoins et des profils différents, ce qui demande une capacité à s’adapter rapidement aux spécificités de chaque groupe.

Le métier de formateur à l’AFPA offre divers avantages tels que la diversité des missions, la satisfaction personnelle et la stabilité professionnelle. Il faut également prendre en compte les contraintes liées à cette profession en termes de disponibilité et de déplacements.

Les perspectives d’évolution de carrière pour un formateur AFPA

Les perspectives d’évolution de carrière pour un formateur à l’AFPA sont multiples et dépendent en grande partie du parcours et des ambitions de chacun. Effectivement, une fois que vous avez acquis une expérience solide en tant que formateur, différentes opportunités s’offrent à vous.

L’une des voies possibles est celle de la responsabilité pédagogique. Dans ce cas, vous pouvez accéder à un poste de référent ou de coordinateur pédagogique au sein d’un centre AFPA. Votre rôle consistera alors à superviser les équipes pédagogiques, à veiller au bon déroulement des formations et à assurer le suivi qualité.

Une autre possibilité est celle de se spécialiser dans un domaine spécifique en tant que formateur expert. Cela suppose d’approfondir ses connaissances dans un domaine précis et de développer des compétences pointues qui permettront d’animer des formations plus techniques ou pointues. Cette évolution peut être très enrichissante sur le plan professionnel et offre aussi la possibilité d’intervenir comme consultant externe auprès d’autres organismes.

Pour ceux qui souhaitent explorer davantage le secteur du développement personnel, il existe aussi la possibilité de se former aux métiers du coaching. Devenir coach certifié peut ouvrir les portes

Partager :