Quelles sont les qualités principales communes à tout bon designer ?

1
Partager :

Le graphisme est un domaine qui mélange la communication et les arts et, bien sûr, lorsqu’on parle d’un bon graphiste, on le qualifiera de créatif et de talent. Si c’était le cas, qu’est-ce qui distinguerait un bon graphiste d’un excellent graphiste ? Plus de créativité ? Plus de talents ? Mon équipe et moi-même avons identifié les 8 qualités qu’un bon graphiste devrait posséder, à notre avis, pour se distinguer des autres.

1. Communicator

Le design graphique est un domaine qui permet de transmettre un message à travers le design et l’esthétique. Il est donc essentiel pour un graphiste d’avoir de bonnes compétences générales en communication. En effet, ce talent est utile à la fois avec les collègues, mais aussi avec les clients. Cette capacité permet de réduire le nombre d’erreurs et de malentendus au cours d’un projet. De plus, une bonne communication avec le client permet d’établir de bonnes relations, mais aussi d’assurer une orientation claire et une compréhension commune des un mandat, afin d’obtenir les meilleurs résultats.

A voir aussi : Quelles études pour devenir architecte paysagiste ?

2. Curieux

La curiosité est un atout dans de nombreux aspects de la vie. En matière de graphisme, il est utile dans différentes situations, par exemple lorsque vous travaillez avec un nouveau client et que l’expertise de votre entreprise est très spécifique. Il serait alors facile de mal interpréter les services ou les objectifs stratégiques de l’entreprise et de créer des outils de communication qui ne répondent pas aux besoins. Il est donc important d’être informé à plusieurs niveaux avant de passer à l’aspect créatif d’un projet. Cette curiosité permet de décupler les concepts pour un même projet et ainsi d’obtenir des résultats personnalisés pour les clients.

De plus, la curiosité graphique est très importante pour être au courant des avancées et des nouvelles technologies dans le domaine. Il aide les techniques de diversification, les styles graphiques et les pistes possibles pour le graphiste.

A lire en complément : Comment devenir orthodontiste en France ?

3. Passionné

La passion pour son métier démontre au client que le graphiste investira afin d’obtenir un résultat dont il est fier et, par conséquent, dont le client sera également fier.

4. Ouverture d’esprit

Il est important de rester ouvert et de s’imprégner de différentes visions pour faire le meilleur travail possible. En effet, être ouvert sur le monde est un bon moyen de rester original et créatif. Par exemple, la façon dont la commercialisation de l’eau est imaginée et illustrée en Amérique peut être différente de celle des autres continents. Il se peut que la représentation en Asie soit intéressante à exploiter et à adapter à un public québécois. Ainsi, rester ouvert dans vos recherches est une bonne pratique et doit devenir une habitude afin d’élargir vos horizons et de voir le même projet sous des angles différents.

Différents exemples de traitement graphique pour la promotion de l’eau embouteillée dans le monde 5. Acceptez les critiques

Il est parfois difficile d’accepter les critiques face à un emploi où l’on a investi beaucoup de temps et d’efforts. Mais il est important de faire confiance vos collègues et clients pour améliorer un travail qui semblait parfait et terminé. Une personne ayant plus d’expertise dans un domaine spécifique voit des composants ou des détails que vous ne voyez pas nécessairement lorsqu’il s’agit d’un projet sur lequel nous travaillons depuis un certain temps. Il est donc nécessaire de prendre le temps d’analyser la critique, de s’en détacher et de conserver les éléments pertinents afin d’améliorer notre travail.

6. Ingénieux

Dans le monde du graphisme, il est normal de faire face à différents obstacles. Que ce soit sur le plan conceptuel, technique, dans la mise en page (ou avec un ordinateur qui ne veut pas coopérer…), il est important de s’en sortir pour trouver ses propres solutions. Il y a toujours des ressources disponibles pour vous aider dans tous les domaines du terrain.

7. Flexible

Il est toujours bon pour l’esprit de se remettre en question ou de remettre en question les réalisations conceptuelles. Même lorsque vous êtes satisfait d’une idée, il est bon de la laisser reposer et, plus tard, de la retravailler pour qu’elle soit plus unique et optimal en fonction du mandat. C’est une bonne façon de donner le meilleur de vous-même.

8. Patient

Prenez votre temps. C’est l’un des meilleurs moyens d’obtenir un résultat où vous ressentez le travail et l’effort. La réflexion et l’art prennent du temps. Du brainstorming à la conception, chaque étape de la réalisation est importante pour un projet complet. Il est donc normal qu’un projet qui semble simple, au final, prenne du temps.

Il est rare de trouver toutes ces qualités chez un seul individu. Chacun a ses points forts et il est donc important de s’entourer d’une équipe composée d’individus aux compétences complémentaires afin d’obtenir un ensemble solide.

Partager :